René Antoine Ferchault de Réaumur

René Antoine Ferchault de Réaumur est né à La Rochelle en 1683, à l’âge de 25 ans et après avoir été admis à l’Académie des sciences il prit à cœur sa mission d’être à la charge de la direction de la description des divers arts et métiers.
C’est en 1730  qu’il a mis au point un thermomètre à alcool, mais les fabricants avaient malencontreusement mal interprété les recommandation d’Antoine Ferchault de Réaumur, ils avaient introduite l’échelle 0-80. C’est d’ailleurs la première fois qu’un thermomètre ait des indications comparables d’un à l’autre.
Mis à part ses recherche sur le thermomètre, René Antoine Ferchault de Réaumur a été en mesure de démontrer la possibilité de transformer la fonte en acier en additionnant de fer métallique ou de fer oxydé.
Mais en 1757, ses recherches se sont arrêtées par sa disparition, il mourut dans la ville de Saint-Julien-du-Terraux.

Anders Celsius

Anders Celsius était un physicien astronome suédois qui ne vivait que pour la science. Il n’est resté que 43 ans sur cette terre, mais il a tellement inventé que nous ne sommes pas prêt d’arrêter d’entendre parler de lui. Anders Celsius était un grand monsieur, en 1730 il enseignait l’astronomie à l’université d’Uppsala là où il était professeur. En 1737 il prit part à l’expédition de Maupertuis, en Laponie, il s’est rendu dans les régions polaires car il avait comme mission de mesurer un degré du méridien.
Passionné par la recherche, Anders Celsius a été le premier physicien en mesure de comparer les éclats lumineux des étoiles. En 1740, il a également été le premier de sa génération a observer les perturbations produites par les aurores polaires ainsi que la variation diurne de la déclinaison magnétique.
Assoiffé de connaissance, Anders Celsius ne s’est donc pas arrêté là et en 1742, il créa l’échelle thermométrique qui tient son nom. Cette échelle donne la température de fusion à 0° et la température d’ébullition à 100° (sous pression atmosphérique), de plus elle est encore utilisée aujourd’hui dans nos thermomètres.

Daniel Gabriel Fahrenheit

Daniel Gabriel Fahrenheit est un physicien très réputé, il est d’origine allemande. Il a passé son enfance à Dantzig et a été élevé dans un milieu assez privilégié, car il était  fils d’un négociant. Daniel Gabriel Fahrenheit est parti assez jeune du domicile familiale car il avait très envie de consacrer sa vie à la fabrication d’appareils de physique, c’est pourquoi il a décidé de quitter son pays pour se rendre à Amsterdam dans le but d’y faire du commerce. Daniel Gabriel Fahrenheit a rapidement appris à souffler le verre, il s’est donc spécialisé dans la construction de thermomètres à alcool et d’aéromètres. Il utilisé une échelle de température différente de tout le monde, elle porte d’ailleurs son nom et est encore utilisée de nos jours. C’est lui qui en 1715 donna la forme définitive du thermomètre à liquide, en utilisant du mercure à la place de l’alcool. On peut dire que Daniel Gabriel Fahrenheit pris une place très importante dans l’invention du thermomètre comme on le connaît aujourd’hui.

Qu'est-ce qu'un thermomètre

Nous sommes tous un peu un thermomètre, car nous sommes tous capable de dire si un objet est chaud ou froid. Le problème est que l’on n’est pas capable de dire si un objet a une température de 34° ou de 34°5, c’est pourquoi de nombreux inventeurs se sont penché sur le sujet. Tout d’abord il a fallu inventer le thermomètre, le grand du de Toscane s’en est chargé en 1654, mais il a fallu ensuite l’améliorer. Là des dizaines et même des centaines de chercheurs et inventeurs se sont mis au travail, certains sont arrivés à perfectionner et même à révolutionner le thermomètre, et d’autres non. Gabriel Fahrenheit et Anders Celsius ont été sans aucun doute ceux qui ont le plus marqué l’évolution du thermomètre, car ils ont réussi à mettre au point les deux échelles de température que l’on utilise encore aujourd’hui.
Le thermomètre est basé sur une variation des propriétés physiques, le contenu du thermomètre varie selon la température à laquelle il est porté.

Le thermomètre dans le passé

Jadis, les hommes n’avaient pas d’autres choix que d’utiliser leurs sens pour estimer la température de l’air ou celle d’un objet. Il est vrai que nos sens son capable de donner une indication de température mais cette indication est très loin d’être fiable. C’est pourquoi, pendant des siècles entiers, des chercheurs ont tenté de mettre au point un appareil capable de mesure la température, comme vous le savez, cet appareil a pris le nom de « thermomètre« .
Au fur et à mesure du temps, le thermomètre est devenu de plus en plus perfectionné et aussi de plus en plus fiable, pour aujourd’hui être capable de mesurer la température d’un objet ou d’une personne grâce à des rayons infra-rouges.